la fibre à aubiac ... c'est pour bientôt


Le Conseil départemental de la Gironde et 27 EPCI (Établissement public de coopération intercommunale – dont la CDC du Bazadais) ont lancé en janvier 2018, le plan haut méga. Ce projet qui en est aujourd'hui à sa deuxième phase, a pour objectif d'apporter la fibre optique dans tous les foyers du département, plus particulièrement les zones rurales les moins bien couvertes.

Au final, en 2024, ce seront 460 000 foyers, entreprises, services publics et collectivités locales, qui seront raccordés à la fibre optique, ce qui en fait le plus grand chantier numérique départemental de France, pour un coût de 810 millions d’euros. Le maître d'ouvrage de ce chantier est le syndicat mixte « Gironde numérique » (qui regroupe le Département et les EPCI). Il est en charge du suivi et de la gestion du réseau. Il a délégué la réalisation des travaux et l’exploitation du réseau à l’opérateur « Gironde Très Haut Débit », filiale d’Orange, qui lui même travaille avec 27 sous traitants.

POUR MIEUX COMPRENDRE 

La fibre optique est un fil de verre ou de plastique plus fin qu’un cheveu qui transporte de grandes quantités de données numériques très rapidement et sur de longues distances.  La principale différence avec l'ADSL (transport par les fils de cuivre) est le débit des données, mais les avantages sont multiples : des débits élevés, une insensibilité aux perturbations de l’environnement...




Le déploiement du très haut débit sera réalisé en six ans en trois phases successives : 2018–2020 ; 2020–2022 et 2022–2024.

Nous en sommes donc aujourd'hui à la deuxième phase dans laquelle entre la commune d'Aubiac. Nous pouvons donc espérer un raccordement de la commune pour la fin de l'année 2022 même si de nombreux défis restent encore à relever.

Pour suivre le déploiement de la fibre optique dans chaque zone, le Conseil départemental a mis en place une carte interactive, ou chacun peut suivre l’évolution du raccordement de son logement ou de son local professionnel. Sur cette carte l'avancée se divise en quatre états : l’étude du terrain en cours, les travaux, le raccordement en cours de finalisation puis la phase disponible à la commercialisation.