Merci Martine !


Merci Martine ! Merci Martine !
Après plus de 25 ans de bons et loyaux services, Martine LATRILLE a pris sa retraite le 16 octobre et assuré non sans émotion l’animation de sa dernière garderie à l’école d’Aubiac.

Les restrictions sanitaires n’ont pas permis de fêter ce départ comme le souhaitait la commune. Mais l’équipe municipale, en comité restreint et dans le respect des gestes barrières, a quand même tenu à rendre hommage à ses années au service de la commune et surtout des plus jeunes.

Madame le Maire a retracé sa carrière commencée en 1995 et souligné son dévouement, sa patience et son engagement au service des enfants et des familles durant toutes ces années.

Nombreux sont les aubiacais et aubiacaises qui auraient souhaité témoigner directement leur reconnaissance à celle qui, pendant 25 ans, s’est occupé des loupiots de la commune.

Pour autant les élèves, les anciens élèves, les familles, les représentants des parents d’élèves, l’équipe éducative mais aussi les anciens enseignants ont pu lui adresser leurs chaleureux remerciements au travers d’enregistrements sonores et de petites vidéos.
Un moment fort en émotion qui a permis de mettre en évidence la place si importante qu’elle aura tenu auprès des élèves en soignant les petits bobos, comme les gros chagrins.
Fidèle au poste elle était là pour accueillir les premiers arrivés au petit matin et pour attendre avec eux les parents après l’école.
Elle aura vu ainsi grandir les enfants avant qu’ils ne deviennent eux mêmes parents, et qu’à leur tour ils lui confient leurs petits. La boucle était ainsi bouclée.

Contre vents et marées, Martine a finalement incarné cette école d’Aubiac si attachante pour les élèves et les familles qui l’ont prouvé au travers de leurs témoignages.

Avec Alain, tous les deux à la retraite, elle pourra profiter de la quiétude de son foyer … et enfin connaître les grasses matinées du lundi.

Martine s’en va juste avant qu’une nouvelle garderie soit inaugurée … Elle sera remplacée à la rentrée de novembre par Thomas Beziade qui a déjà pu, cette dernière semaine, mesurer avec elle l’importance de ce poste si particulier.

Encore une fois merci Martine et très bonne retraite !